Découvre ta destinée en ces terres Invité
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Présentation d'Aeryïl Nareln

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Messages : 222
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 23
Localisation : J'erre sur les terres de Vaelador...

MessageSujet: Présentation d'Aeryïl Nareln Sam 9 Jan - 17:45



Aeryïl Nareln




NOM
Nareln
PRÉNOM
Aeryïl
SURNOM
Aer


SEXE
Femme
RACE
Mage
AGE
23 ans




ORDRE
Esprit libre
RÔLE
Mystère...




DIVINITÉS
Aucune en particulier
DATE DE NAISSANCE
5ème j 2ème m saison ch






Physique


Aeryïl n'a jamais été préoccupée par son physique, elle savait que les hommes se retournaient parfois mais préférait se dire que c'était toujours à cause de sa couleur de cheveux. La jeune femme possède une longue chevelure ondulée d'une couleur rouge sombre, la même couleur que ceux de sa mère. De son père elle tient ses yeux bleu clairs ainsi que la forme de son nez. Grande en taille pour sa race, elle possède des atouts féminins bien visibles mais qu'elle choisit de dissimuler ou mettre en avant selon la situation. Elle ne porte pas souvent de robes mais plutôt des tenues de voyages dans des couleurs discrètes voir sombres. Sa seule coquetterie est pour les bijoux bien qu'ils soient discrets, elle porte le plus souvent un collier, parfois des bijoux de cheveux.

Mentalité


Très discrète, la jeune femme fait peu parler d'elle. Elle préfère cacher ses activités ainsi que toute informations sur elle, ne donnant le plus souvent que son prénom. Renfermée sur elle même, elle cache des secrets pour lesquels elle est prête à mourir. Elle affiche peu ses émotions et sait se construire un masque impassible. Aeryïl cache toutefois une grande sensibilité au fond d'elle bien qu'elle ne le montre pas. Elle est déterminée lorsqu'elle veut quelque chose et n'hésite pas à user de méthodes parfois sombres pour cela. Solitaire, elle n'aime pas se mêler à la foule sauf lorsqu'elle y est obligée tout comme elle n'irait jamais vers les autres à quelques exceptions et si elle le juge utile pour elle même.





Histoire


5ème jour du 2ème mois de la saison chaude

C'est à cette date que j'ai vu le jour il y a de cela 23 ans. Je suis née à Ingolvar, dans un petit village situé au Nord de la grande forêt. Mes parents me donnèrent le nom d'Aeryïl, Aeryïl Nareln. Je ne donnerais pas le nom de mes parents, je dirais juste que j'ai les cheveux de ma mère et les yeux de mon père, un mélange qui me value enfant de jolis compliments de la part des autres habitants du village.

Depuis mon plus jeune âge j'ai pris l'habitude de rester seule, je ne me mêlais pas aux autres enfants ou alors très rarement. Je préférais passer mon temps à explorer ou à apprendre à utiliser mes pouvoirs. De ma mère j'avais hérité du don de guérison, un pouvoir que j'utilisais peu et qu'aujourd'hui encore je maîtrise mal. Je me concentrais sur le pouvoir hérité de mon père : le contrôle du feu.
Mes explorations me portèrent de plus en plus loin bien que je savais que j'avais interdiction de dépasser un certain périmètre établi par mon père. D'années en années le périmètre s'élargissait et à l'âge de 14 ans je connaissais presque tout Ingolvar, partant des fois sur deux jours.

Ce n'est qu'à l'âge de 16 ans que j'eu le droit de vraiment quitter la forêt. Je reconnais avoir beaucoup hésité à ce moment là et ma mère ne m'aidait pas vraiment à me décider. Mais j'avais envie de voyager, de découvrir Vaelador, peut être pas entièrement mais certaines régions m'attiraient à l'époque. Je savais me débrouiller seule pour me nourrir et trouver des abris aussi je partis en direction du Sud vers le premier lieu que je désirais voir : le lac Gaïelyn. Un premier souvenir de voyage inoubliable pour moi... La beauté du lac, la journée chaude et face à moi l'inconnu qui me tendait les bras.
Après trois jours passés au lac mes pas se tournèrent vers les montagnes centrales. Je passais d'abord par les sentiers oubliés avant de revenir à la route plus fréquentée, m'éloignant de Naeyalie. Après quelques jours de marche j'arrivais en Norgumë, des terres pas franchement belles, quelques forêts défraîchies et de l'herbe qui donnaient l'impression de ne pas avoir vu d'eau de sa vie. Je décidais de ne pas m'attarder vers cette région et après hésitation, je choisis de remonter plus au Nord et retraverser la chaîne de montagnes. Je longeais donc de loin la ligne des montagnes jusqu'à arriver au fleuve Ectelion.
C'est là que je fis la rencontre de cette vieille dame, celle qui allait bien plus tard changer le cours de ma vie. Mais à ce moment là je ne voyais qu'une personne assise vers le bord de la rivière. J'aurais pus la contourner et ne pas lui parler mais elle avait dus m'entendre arriver et se retourna vers moi. Je ne me souviens pas de ma réaction à ce moment là mais je me rappelle juste de son geste, son signe m'invitant à la rejoindre. Moi qui n'aimait pas parler aux gens, je choisis pourtant de m'avancer. Peut être m'imaginais je qu'elle avait un soucis...
Je ne me souviens pas non plus de toute notre discussion, je lui parlais de moi, de mon désir de voyager et j'appris qu'elle s'appelait Kashana et qu'elle était de la race humaine. Je restais longtemps à parler avec elle, curieusement je ne me sentais pas gênée de lui parler, sans doute parce qu'elle était âgée. Mais je finis par la laisser pour reprendre ma route, décidée à continuer mon voyage.

Deux ans plus tard, alors que j'avais presque 18 ans la guerre éclata. D'abord je ne sus rien mais lorsque les combats prirent de l'ampleur les échos de ces batailles parvinrent aux oreilles de tout le monde. En deux ans j'avais pas mal voyagé et j'avais depuis peu commencé quelques missions pour gagner de l'argent. Rien de bien exaltant : livrer un courrier, un objet ou accompagner une personne à quelque endroit... Je n'étais pas vraiment satisfaite de ces petits travaux mais je gagnais de quoi vivre. Je retournais parfois chez mes parents pour prendre de leurs nouvelles mais je ne restais jamais plus de trois jours.
Ce n'est qu'un an après le début de la guerre que je revis la vieille femme. J'étais à Ricyal à ce moment là et je fus un instant surprise lorsqu'elle entra dans la taverne où je m'étais posée. Je sus qu'elle m'avait reconnu car elle vint s'asseoir à mes côtés et pour la première fois de ma vie, j'étais contente de retrouver quelqu'un. J'appris qu'elle comptait restait quelques temps à Ricyal et les jours qui suivirent je la revis. Je parlais beaucoup avec elle, je l'appréciais de plus en plus. Elle était un peu comme une deuxième mère... Douce et pourtant ferme dans ses gestes et sure d'elle dans ses paroles. Je réalisais même des travaux pour elle sans rien demander en retour si ce n'est des histoires de ses voyages passés. Car Kashana avait passé sa vie à ça, m'avouant même qu'elle était allée à l'île déserte et sombre Karagine. Les mois passèrent et je la voyais très souvent, elle était ma confidente, la seule à qui j'osais parler de tout...

Mais Merbëanor se montre parfois cruelle dans ses choix... J'avais 21 ans quand Kashana mourut. Je la savais âgée mais j'avais appris aussi qu'elle était malade. Elle n'avait pas survécu à la saison froide...
Cependant Kashana n'était pas partit sans rien me laisser. Quelque temps avant sa mort, elle m'avait confié son secret. Des paroles qui resteront gravées dans ma mémoire. Elle m'avait parlé du conseil, du besoin de protéger à tout prix ce terrible secret qu'il renfermait. Et comme si elle se doutait que la vie la quitterait bientôt elle m'avait alors annoncé ce qui allait changer le chemin de ma vie. Elle m'avait désignée pour lui succéder, pour prendre sa place. D'abord confuse, je crus qu'elle délirait. Mais elle m'amena devant les autres représentants et je compris que j'étais face à quelque chose de sérieux.
Étais ce de la folie de ma part ? Ou simplement le fait que je ne voulais pas décevoir Kashana ? Toujours est-il que j'acceptais de lui succéder. Mais je n'étais pas préparée à devoir le faire aussi tôt...

Deux semaines après sa mort, le temps pour moi de faire mon deuil de cette femme que j'aimais, j'allais retrouver le conseil et fus nommer comme membre officielle. Et je fus initiée au terrible secret. Je la vis pour la première fois... Je venais à ce moment là de sceller mon sort en jurant de défendre sur ma propre vie le secret ainsi que l'existence même du conseil. Je prenais la mesure des responsabilité que j'avais endossé sans vraiment en avoir le choix.
Vraiment ?
Non...
J'avais eu le choix et je savais aussi que c'était pour Kashana que je l'avais fait.

Aujourd'hui j'ai 23 ans. Cela fait deux ans que celle qui était mon mentor à quitter ce monde. Deux ans où j'ai beaucoup erré en Vaelador entre deux missions pour gagner ma vie. Des missions qui tendent de plus en plus à être sombres et dangereuses...
Je n'ai pas revu mes parents depuis plus de trois ans. A vrai dire je ne pense pas retourner les voir un jour, peut être que je leur manquerais mais c'est un choix que j'ai pris au moment où j'ai prêté serment il y a deux ans.
J'ai une petite maison dans un village des terres du Sud près de la Nisinen. J'y vais peu de fois mais c'est un endroit que j'apprécie pour son calme et surtout la discrétion des habitants.

Voilà ce qu'est ma vie aujourd'hui, voilà mon histoire.





Armes


Un poignard


Pouvoirs


Contrôle du feu
Guérison



@Copyright  Ravanil, tout droit réservés  


Revenir en haut Aller en bas

Présentation d'Aeryïl Nareln

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de Vaelador :: Registres des âmes :: Le registre :: Présentations validées-