Découvre ta destinée en ces terres Invité
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

L'homme Sirène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/01/2016
Age : 21
Localisation : Alsace mais j'ai pas l'accent !

MessageSujet: L'homme Sirène Mar 12 Jan - 19:49



L'Homme Sirène

« Les habits ne font pas la sirène, les nageoires la font »



NOM
Fendyl
PRÉNOM
Deunkan
SURNOM
Bouby


SEXE
Homme
RACE
Sirène
AGE
20 Ans




ORDRE
Esprit Libre
RÔLE
Aucun rôle




DIVINITÉS
Alistryna et Dalaigh
DATE DE NAISSANCE
A vue le jour le 16ème jour du deuxième mois de la saison des Orages






Physique


Cheveux long Gris bleu, Yeux marron, écailles bleu turquoise, oreilles pointues et palmés. 1m74 et 76Kg.
trés souvent nu.
Écailles de la queue Turquoise, éclaircie lors de la pleine lune tout comme sa peau et ses cheveux.

Mentalité



Se méfie des créature terrestre, est curieux du monde extérieur, cherche une aventure.
Aime être a l'aise.




Histoire



Né dans le lac de Gaïelyn, Fils de Laurana et Berthamus (ma mère et mon père)
Ma mère était danseuse, elle était pourvu d'écailles violettes, ce qui était assorti a son iris violet également .Elle était unique, connue de toutes et tous ses danses amener joie et bonne humeur dans les vagues étendues sous marine.
Mon père lui était guerrier, il chassait avec son trident qu'il avait forgé lui même. Il était cependant le plus mauvais chasseur de tout notre royaume, mais lui seule avait réussi a séduire Laurana, celle qui était convoité de tous. L'humour de mon père, son charme naturel, son aisance avec les femmes... tout cela lui valu d'être l'époux de la plus belle sirène de tout le lac !

Lorsque j'eu 15 ans, j'aperçu pour la première fois au abords du lac, deux humains un mâle et une femelle qui se baignaient nues.
J'ai été surpris lorsque je vis leurs membres inférieur, ils avaient ce qu'on appelle "des jambes et des pieds", mon père me racontait souvent que les sirènes qui sortaient de l'eau finissaient par mourir. Certaines sirènes bien qu'ayant développé cet faculté a changer leur queue en jambes finissaient elles aussi par mourir desséché. Mais ce ne sont que des légendes pensai-je.

J'ai convoité ce que ces humains ont: leurs jambes !
Je venais tout les jours aux abords du lac observer ces humains qui venaient se baigner nues.
J'observer leurs jambes, j'était jaloux . Je les observait regagné la terre et marcher pour rentrer chez eux.

Toutes les nuits je m’éclipser pour développer ce talent, je changer ma queue turquoise en magnifique jambes fortes et robuste et je faisait quelque pas dans la terre humide, au début je ne pouvait m’empêcher de trembler et de tomber. Ça demander beaucoup d’énergie et de concentration de se relever sur ses 2 jambes, mais avec le temps j'ai finalement réussi. A 17 ans, j'était capable de sortir de l'eau, et de courir.

Un jour, je vis les 2 humains de d'habitude se baigner, je pris mon courage a deux mains et je transforma ma queue en jambes, je regagna la terre plus loin pour pas qu'ils ne me voient. Puis je gagna le lac par le même chemin que le leurs, ils m'ont accueilli a bras ouvert, on discuta de nos origines (sur lesquels je leurs mentis) de nos nom, de notre famille (sur laquelle j'ai menti a nouveau) et alors un sujet que j'apprécia grandement : de nos goûts en matière de femme (sur lesquels j'ai menti encore en ne parlant pas des écailles qu'elle devait avoir).
Je pris l'habitude de me baigner avec mes 2 nouveau amis.
Malheureusement, un jour, la femme venu seule, elle était venu seule.
Je me baigna avec elle, et elle m'avoua qu'elle était amoureuse de moi. J'en resta bouche bée. Je lui avoua que je la trouver attirante mais sans plus, elle manquait d’écailles. Mais, sa sincérité m'avait touché, je la serra contre moi et lui demander si elle voulait connaitre la vérité sur moi, elle m'embrassa tendrement et voulu la connaitre immédiatement. Pendant que j'hésitait a lui montrer ma queues d'écailles turquoise, elle vit mes oreilles (palmé avec des branchies)...
Elle pris peur, hurla et me gifla et sortis de l'eau aussi vite qu'elle y fut rentré, j'ai voulu lui expliquer mais c’était trop tard elle s’était déjà engouffrée dans la profonde forêt qui entoure le lac. C’était la première fois que les lèvres de quelqu'un venait a se posé sur les miennes, je n'avais ressenti autant de douceur.

Je continuer a venir tout les jours aux abords du lac, notre habituel lieu de rencontre. Mais jamais personne ne vint a nouveau...
Jusqu'au jour ou le compagne de la femme arriva avec une torche et une épée, je me baignai sous ma forme humaine, il me hurla de sortir de l'eau qu'il y'avait un salaud de violeur dans l'eau, par peur je sorti de l'eau et cria : OU CA ??!!!
Ce n'est qu’après mon cri que j'eusse compris qu'il parler de moi en réalité.
Il m'expliqua que sa compagne avait dit que ce salaud avait essayé de la violé. Ce que je ne comptait pas faire du tout.
Il me demanda de l'aider a chercher la créature, je fit semblant d'être étonné et je l'aida. Cependant pendant que j'avait le dos tourné il me mis un coup d'épée dans le dos. Je tomba aussitôt a terre sur cet terre humide que mes pieds foulaient il y a a peine quelques secondes. Je ne put garder ma concentration, ma vrai forme apparut a ses yeux, il me traita de sale violeur, il allait me trancher a nouveau lorsque je vit un trident sortir du lac pour se planter juste entre lui et moi.

Mon père sorti de l'eau sur ses 2 jambes puis il expliqua a cet homme de me lancer tranquille ou il subirait la colère des sirènes ! L'homme lança un coup d'estoc a mon père qui s'effondra. Je saisi le trident de mon père et le planta dans le ventre de cet infâme porc ! C'est alors que je compris l'ampleur de mon acte, j'eu les mains taché de sang...
Je lança le trident dans la forêt et j'emmena mon père a la maison voir ma mère. En chemin, mon père m’arrêta et me dit qu'il savait, il a toujours su que je sortait de l'eau pour m’entraîné, que j'essayer d'être amis avec cet autre race.
Je me rappellerais toujours de ces derniers mots: "Ne cache pas au autres ce que tu es, tu fait ma fierté, tu peut faire la leurs..."
Sur ces derniers mots mon père nous quitta...
Ma mère folle de rage parce que je ne voulais pas lui expliquer ce qui s’était passez. Elle arrêta la danse et devenu dépressive, s'est écailles en perdirent leur éclats.

Pour moi, j'avais causé la mort de mon père... Tout était ma faute...
Je ne méritais pas de vivre pensais-je...
ma mère me disais souvent que je lui rappeler mon père, et je voyais a chaque fois la tristesse sur son visage lorsqu'elle prononcait ses mots.
Je décida de partir, loin... le plus loin possible de tout cela, je n'en pouvais plus d'être responsable de la mort de mon père...

Tout cela s’était passé la veille de ma 18ème saison des orages...
J'était nu, sans armes, sans espoir, sans rien ...
Mais je me rappela les paroles de mon père, il ne serait guère fier de moi si je me laissait desséché sur le bord du lac, je récupéra les chaussures, le pantalon et le bonnet du meurtrier de mon père, je lui laissa le reste, le sang qui s’était propagé sur ses habits ne m'aurait pas aidé.
Je m’engouffra dans cette profonde forêt , ramassa ce trident qui serait désormais le mien. il était blanc, légèrement rouge a cause du sang qu'il avait absorbé avec le temps...
Je parti sans jamais regarder derrière moi.

J'ai aujourd'hui 20 ans, je vis dans une cabane prés d'un étang situé dans la forêt de Tränvor dans les terres sauvages. L’étang me sert a me ressourcer mais sinon je vie comme un humain, avec mes années d'entrainement je peut désormais vivre maximum 2 jours hors de l'eau.
Mais il me faut cependant beaucoup m'hydrater.
Je n'ai ni femme, ni enfant, je n'ai que ma volonté de vivre, mon trident et mon arc...
Que demandez de plus ?





Armes



Trident Blanc de mon Père (Berthamus)
Mon Arc fabriquer par moi même

Pouvoirs



Possibilité de vivre hors de l'eau maximum 2 jours.
Parle avec les animaux.
Controle de l'eau.





@Copyright  Ravanil, tout droit réservés  


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : à la guiguette en bord de loire ! (vivement l'été)

MessageSujet: Re: L'homme Sirène Mar 12 Jan - 23:37

Bienvenu sur les terres de Vaelador Deunkan ! Puissent tes nageoires te mener vers des lieux paisibles.
Tu es validé :)

Trop heureuse de valider mon gm adoré ;) il va s'en passer des choses xD
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/01/2016
Age : 21
Localisation : Alsace mais j'ai pas l'accent !

MessageSujet: Re: L'homme Sirène Mar 12 Jan - 23:39

c'etait pas ce que je voulai faire x) j'ai voulu mettre une citation c'esttout x)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'homme Sirène

Revenir en haut Aller en bas

L'homme Sirène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Arakim Gorondo, Un nouvel homme
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Monture sang-froid et homme lézard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de Vaelador :: Registres des âmes :: Le registre :: Présentations validées-